Tout sur les planchers chauffants électriques
plancher-chauffant-électrique-1.jpgplancher-chauffant-électrique-2.jpgplancher-chauffant-électrique-3.jpgplancher-chauffant-électrique-4.jpgplancher-chauffant-électrique-5.jpg

Isolant pour plancher chauffant

Installation d’un isolant plancher chauffant : pose bandes périphériques

Un isolant plancher chauffant se caractérise par des performances spécifiques, il doit avoir une bonne résistance thermique et être incompressible. Il intervient dans l’installation d’un plancher chauffant au sol dont il est la première étape, suivi de la pose de câbles chauffants et d’un système de régulation du plancher chauffant. La performance de l’isolation du plancher chauffant sera donc optimale si on pose au préalable des bandes périphériques qui permettront de maximiser l’isolation dans les zones où la chape est en contact avec les parois. Les bandes périphériques constituent donc des isolants de plancher chauffant don le rôle est d’isoler les bordures du plancher chauffant en contact avec les parois, les cloisons, les murs, les poteaux, etc. Déclinées dans des épaisseurs minimales de 5 millimètres, les bandes périphériques sont confectionnées à base d’un matériau qui retrouve sa forme initiale après déformation (polymères, liège compressé, etc.) et se fixent par agrafage ou auto-collage (méthode la plus courante).

Installation isolant plancher chauffant : pose plaques isolantes

Lorsque les bandes périphériques sont posées, il est maintenant possible de poser les plaques isolantes de l’isolant plancher chauffant. L’isolant du plancher chauffant choisi doit être certifié Acermi et les matériaux de ses plaques isolantes doivent être idéalement en plastique alvéolaire tel que le polystyrène extrudé, le polystyrène expansé à haute densité ou la mousse de polyuréthane rigide. À la place, il est aussi possible d’utiliser pour l’isolation des panneaux de laine minérale (par collage) ou des panneaux plastifiés adaptés aussi bien aux sols secs qu’aux sols humides. Les plaques isolantes peuvent être à nervures, lisses, recoupables, à languettes, à bords droits, à feuillures d’emboîtement, à rainures, etc. Les épaisseurs des plaques isolantes varient, quel que soit leur matériau, entre 13 et 120 millimètres, leurs longueurs varient entre 70 et 150 centimètres, et leurs largeurs varient entre 40 et 100 centimètres. Ces planques isolantes doivent être résistantes à la compression (aptitude à supporter le poids d’autres composants) et résistantes aux variations thermiques.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions